La Bulgarie, royaume des roses - circuit culturel

Au pays où les roses valent plus que de l’or

Voyage découverte à travers la Bulgarie, un pays européen aux portes de l’Orient, s’ouvrant aux visiteurs et possédant de nombreux attraits touristiques de premier ordre. Sites historiques, riche tradition folklorique, paysages variés, population accueillante, hôtels de bon standing, cuisine authentique, sans oublier le climat doux de la mer Noire.

Ce circuit riche et très diversifié, conçu en 2019, marquera sans doute notre saison de fête.

Programme

Jour 1

Genève – Vienne – Sofia

Rencontre avec votre accompagnateur à l’aéroport de Genève et vols de ligne d’Austrian Airlines. Atterrissage à Sofia, accueil par votre guide et transfert vers votre hôtel**** situé au centre-ville. Repas du soir et soirée libre.

Jour 2

Sofia – Rila – Sofia

Petit-déjeuner buffet. Tour à pied du centre de la capitale bulgare, à la découverte de ses plus beaux endroits et monuments datant de l’Empire romain jusqu’à nos jours.

Après le repas de midi, déplacement en car vers les montagnes de Rila où est perché l’impressionnant monastère du même nom (site UNESCO), symbole de la spiritualité et de l’identité bulgares. Après sa visite, retour à Sofia, repas du soir et soirée libre.

Jour 3

Sofia – Plovdiv

Petit-déjeuner buffet, départ en direction de Plovdiv. Arrêt à Bachkovo et visite de son monastère, célèbre par la beauté du lieu, ses précieuses fresques et son icône miraculeuse. Repas de midi chez un vigneron réputé. L’après-midi entrée au musée d’ethnographie et tour de ville de Plovdiv, ville culturelle européenne en 2019. Outre ses remarquables vestiges romains, la vieille-ville compte 250 maisons anciennes qui ont gardé leur aspect unique. Aujourd’hui il s’y trouve de nombreuses boutiques et galeries d’art. Installation à votre hôtel. Repas du soir et nuit à Plovdiv.

Jour 4

Plovdiv – Kazanlak

Petit-déjeuner buffet. Départ en direction de Kazanlak. A Skobelevo, accueil avec du pain et du sel, le traditionnel signe de bienvenue. Puis, en mai et en juin, vous serez conduits par des jeunes gens en costumes régionaux vers les champs, où pendant 20 minutes vous participerez à la cueillette des roses. A la distillerie, des spécialistes vous expliqueront les méthodes d’extraction de l’huile. Tout en suivant une présentation folklorique, vous dégusterez liqueur, eau et confiture de roses.

Vers midi, vous vous déplacerez vers une maison de campagne où vous serez initiés aux secrets de la préparation du yaourt bulgare et de la pâtisserie nationale appelée banitza.

L’après-midi, à Kazanlak, vous découvrirez l’inestimable tombeau d’un dignitaire thrace (site UNESCO) et entrerez dans le musée historique abritant, entre autres, des parures en or des Thraces. Installation à votre hôtel****, repas du soir et soirée libre.

Jour 5

Kazanlak – Veliko Tarnovo

Petit-déjeuner buffet. Départ en direction de Veliko Tarnovo par le col de Shipka culminant à 1190 m. Entrée au musée ethnographique en plein air Etara. Ce Ballenberg local abrite des échoppes d’artisans de la région.

Montée vers Arbanassi, un village médiéval classé réserve architecturale que vous visiterez après le repas de midi. C‘est ici que vous entendrez les voix profondes des moines orthodoxes. Descente vers Veliko Tarnovo, la première capitale et joyau architectural bulgare. Tour guidé à travers cette ville bâtie sur un canyon. Installation à l’hôtel****, repas du soir et soirée libre.

Jour 6

Veliko Tarnovo – Varna

Petit-déjeuner buffet. Départ en direction de Varna, la capitale maritime du pays. En route, visite de la ville de Shumen et entrée dans la mosquée Tombul, la plus grande en Bulgarie. Puis arrêt au pied de l’impressionnant cavalier de Madara, relief sculpté dans une vertigineuse falaise au début du 8e siècle (site UNESCO). Arrivée à Varna et repas de midi. L’après-midi, entrée au musée d’archéologie abritant l’un des plus précieux trésors bulgares, connu sous le nom de « l’Or de Varna ». Installation dans votre hôtel****, repas du soir et soirée libre.

Jour 7

Varna

Petit-déjeuner buffet. Le matin, tour de ville de Varna, réputée pour ses thermes romains et sa cathédrale. Promenade en bateau sur la mer Noire et repas de midi à bord. L’après-midi, spectacle facultatif des dauphins et temps libre. Soirée finale avec animation et danse sur la braise.

Jour 8

Varna – Vienne – Genève

Petit-déjeuner buffet. Transfert à l’aéroport de Varna. Vols de ligne avec Austrian Airlines Varna – Vienne – Genève. Arrivée à Genève en début de soirée.

L’important, c’est la rose !

Grâce à son exceptionnelle teneur en huiles aromatiques, la fameuse rose bulgare, la Rosa damascena, est utilisée pour l’extraction de son essence, composant naturel des produits cosmétiques et des parfums de toutes les grandes marques de la haute parfumerie. Pour extraire 1 kg de cette précieuse essence, il faut au moins 3500 kg de pétales frais, cueillis à la main le matin tôt, entre 5h00 et 10h00, quand les arômes sont les plus présents. Un ouvrier expérimenté ne peut cueillir qu’une trentaine de…

Trésors des Thraces

A partir du 7e millénaire av. J.-C., les Thraces se sont installés sur le territoire de l’actuelle Bulgarie. Au 5e siècle avant J.-C., cette civilisation, déjà structurée et hiérarchisée, maîtrisait le traitement de différents métaux et le travail en filigrane.  Grâce aux récentes fouilles archéologiques, une quantité de remarquables objets, d’un étonnant raffinement, de ce peuple cité par Homère, sont exposés dans plusieurs musées du pays. Ainsi, ils recèlent les objets en or travaillés les plus anciens du monde.  Par ailleurs, l’un des 3000 tombeaux d’où ces précieux objets proviennent est à visiter à Kazanlak (site UNESCO).

Les dauphins à Varna

Le Delphinarium de Varna est une de ses attractions majeures. Créé en 1984, son architecture en forme de cube de verre s’inscrit dans la vague moderniste de cette période. A l’heure actuelle il présente cinq grands dauphins – dont deux, Yoanna et Bimbo, sont nés ici. Tous ensemble, ils se livrent au spectacle qui ravit les visiteurs. Durant 30 minutes, les petits et les grands amis de ces mammifères apprécieront leur natation synchronisée, leurs sauts acrobatiques, leur chant sur notes et surtout la marche sur l’eau à l’aide de leurs nageoires… Un café avec terrasse accueille également les visiteurs et leur permet d’observer les dauphins jouant dans le petit bassin.

A partir du 7e millénaire av. J.-C., les Thraces se sont installés sur le territoire de l’actuelle Bulgarie. Au 5e siècle avant J.-C., cette civilisation, déjà structurée et hiérarchisée, maîtrisait le traitement de différents métaux et le travail en filigrane.  Grâce aux récentes fouilles archéologiques, une quantité de remarquables objets, d’un étonnant raffinement, de ce peuple cité par Homère, sont exposés dans plusieurs musées du pays. Ainsi, ils recèlent les objets en or travaillés les plus anciens du monde.  Par ailleurs, l’un des 3000 tombeaux d’où ces précieux objets proviennent est à visiter à Kazanlak (site UNESCO).

Grâce à son exceptionnelle teneur en huiles aromatiques, la fameuse rose bulgare, la Rosa damascena, est utilisée pour l’extraction de son essence, composant naturel des produits cosmétiques et des parfums de toutes les grandes marques de la haute parfumerie. Pour extraire 1 kg de cette précieuse essence, il faut au moins 3500 kg de pétales frais, cueillis à la main le matin tôt, entre 5 h et 10 h, quand les arômes sont les plus présents. Un ouvrier expérimenté ne peut cueillir qu’une trentaine de kg par jour. Le prix de l’essence de ces roses se négocie à partir de 6000 euros par kilo. De la mi-mai à la mi-juin, l’envoûtante région autour de la ville de Kazanlak, appelée aussi « la vallée des roses », vit au rythme de la cueillette et des fêtes qui y sont liées. Pour le plus grand bonheur de la population locale et des touristes…

L’ancienne tradition thrace veut que le 1er mars, les Bulgares s’échangent des « martenitsi ». Il s’agit de petites poupées appelées « Baba Marta » mais aussi de bracelets, de cordelettes ou de pompons en blanc et rouge. Ces petits objets symbolisent la transition de l’hiver vers le printemps. Ils devraient procurer à leurs propriétaires santé, bonheur et prospérité, à condition que ces porteurs les déposent sous une pierre ou les accrochent sur un arbre fruitier après avoir aperçu les premiers signes du printemps : hirondelle, cigogne ou arbre en fleur. En 2018, cette coutume a été enregistrée par l’Unesco sur sa liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Le record du monde du saut en hauteur féminin appartient toujours à l’athlète bulgare Stefka Kostadinova. En 1987, au Championnat du monde à Rome, elle a réussi à franchir la barre de 2,09 m. Jusqu’à ce jour, aucune autre sportive n’est arrivée à dépasser ce sensationnel exploit.

Rien de mieux pour renforcer la flore intestinale que le yogourt bulgare. En 1905, c’est dans le laboratoire de microbiologie du professeur Léon Massol, à Genève, qu’un jeune médecin et microbiologiste bulgare, Stamen Grigorov, a découvert une souche bactérienne appelée plus tard Lactobacillus bulgaricus. C’est cette souche bien particulière qui est l’élément de base du yogourt naturel. Savoureux et très crémeux, le yogourt bulgare est riche en vitamines B1, B2, C, A, D, E, PP, B12. Ses effets bénéfiques sur le système digestif sont incontestables. Les touristes l’apprécient énormément non seulement pour son goût et ses effets curatifs, mais aussi pour le fait que c’est le meilleur moyen pour calmer la peau brûlée après un coup de soleil.

Sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’Unesco se trouve depuis 2009 une autre particularité bulgare : la danse sur la braise. Cette vieille tradition peut être observée de nos jours dans le village de Bulgari au sud-est du pays. Les 3 et 4 juin, lors de la célébration des patrons Saint-Constantin et Sainte-Hélène, les villageois se réunissent d’abord à l’église. Après la messe, ils forment une procession et se dirigent, au son du tambour et de la cornemuse, à la source d’eau sacrée qui se trouve à l’extérieur du village. Symboliquement, ils reçoivent de l’eau bénite et une bougie comme gage de bonne santé. La célébration culmine le soir. Les villageois préparent le feu et forment un cercle silencieux autour. C’est le moment où les « Nestinaris », les danseurs, entrent en action. Ils marchent et dansent les pieds nus sur la braise brûlante en suivant des rites millénaires.

Ce qui est difficile à comprendre, c’est le fait qu’après des examens médicaux, les pieds des Nestinaris restent intacts, sans aucune trace de brûlure.

Selon le dicton, les voyages forment la jeunesse. Vu que nous sommes tous jeunes d’esprit, lors de notre circuit nous continuerons à alimenter notre curiosité et notre savoir.

 

De quels documents de voyage dois-je me munir ?

Durant ce voyage, vous ne sortirez pas de l’Union européenne. Ainsi, une carte d’identité en cours de validité suffit, mais elle est indispensable.

Avez-vous d’autres questions ?

N’hésitez pas à nous contacter au 032 721 33 93.

 

Genève – Vienne                             10h20 – 11h55

Vienne – Sofia                                   15h20 – 17h50

Varna – Vienne                                 13h30 – 14h25

Vienne – Genève                             17h45 – 19h15

Formalités douanières
Carte d’identité ou passeport en cours de validité.
Monnaie
Lev bulgare (BGN). Les euros (EUR) et les francs suisses (CHF) peuvent être changés sur place.
Inclus
Vols de ligne d’Austrian Airlines Genève - Vienne - Sofia, Varna - Vienne - Genève / Taxes d'aéroport et supplément carburant, sous réserve de modification de prix, CHF 200.- / Transferts et excursions en cars locaux confortables / Guides locaux compétents et expérimentés / Accompagnateur(s) depuis la Suisse et pendant tout le séjour / Hôtels 4 étoiles bien centrés / Pension complète, repas de midi de deux mets, repas du soir de trois mets dans des restaurants de bon standing / Eau minérale incluse aux repas / Plusieurs apéritifs et digestifs / Toutes les excursions, visites, animations et entrées selon programme.
Non inclus
Assurance - obligatoire (Annulation + rapatriement-SOS)

Bulletin d’inscription

    Personne 1

    Personne 2

    Type de chambre

    Assurance

    Etes-vous en possession d'une assurance 'Frais d'annulation' et 'SOS rapatriement' ?

    Conditions générales d'ESTISSIMO voyages

    CHF 1’990.-
    8 jours en pension complète
    Suppl. chambre indiv. CHF 270.-
    s'inscrire

    Vidéo

    ESTISSIMO. Toucher l’EST avec le coeur.