Concertissimo

Spectacles sans nœuds papillon

En cette période où, par prudence sanitaire, nos horizons doivent être limités aux alentours de notre home sweet home, rien de mieux que d’oublier cette provisoire monotonie en nous envolant vers les lieux qui nous sont chers.
Venez, faisons une petite promenade sur YouTube. Nous allons nous rappeler quelques endroits et scènes visités ensemble. Laissons-nous enthousiasmer par les artistes que nous aimons. Nous les applaudirons à distance dans l’espoir de les revoir bientôt en personne.

Chopin et sa Varsovie

 

Vous rappelez-vous le temps où nous pouvions nous asseoir sur les bancs du parc Lazienki à Varsovie et nous adonner à des rêveries romantiques en écoutant mazurkas, valses, polonaises ou nocturnes de Chopin ? Quelle tradition !

Pendant la belle saison, le dimanche après-midi, les meilleurs pianistes du pays offrent un concert à ciel ouvert dans ce remarquable endroit où il fait si bon laisser passer le temps.

En 2020, heureusement, la tradition ne s’estompe pas : voici l’un de ces récitals, celui donné par Jacek Kortus. Le parc d’habitude visité par de nombreux promeneurs mélomanes est cette fois incroyablement vide. Pourtant, grâce aux caméras et à une transmission en direct, le public peut continuer à afficher présent.

Histoire russe dansée par l’ensemble national “Kostroma”

 

Peut-on exprimer en danse les points de repère de l’histoire de ce pays si complexe qu’est la Russie ? Les chorégraphes, musiciens et artistes de l’ensemble Kostroma ont relevé ce défi et l’ont accompli avec brio. Nous étions parmi les spectateurs lors du lancement de l’évènement à Saint-Pétersbourg et avons remercié les brillants danseurs par une standing ovation.

Chaque été, l’ensemble, avec ses 50 danseurs, 600 costumes et 300 éléments de décoration, s’installe à Moscou. Dans cette mégapole dépassant 11 millions d’habitants, cette ambitieuse féerie peut être produite quotidiennement de mi-juin vers mi-septembre. Cela nous permet d’inclure ce show dans le programme du séjour « Entre Kremlin et gratte-ciel » pour le plus grand bonheur des participants. Que l’enchantement continue !

Festival de chants Laulupidu à Tallinn

 

Observez les beaux visages empreints d’émotion et de joie de ces chanteurs amateurs venus de toute l’Estonie !

Les trois pays Baltes, la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie, longtemps opprimés, savaient cultiver leurs chants et danses comme expression d’appartenance à leur tribu, à leur langue, à leur culture… Il est significatif que leur révolte de 1989 se soit manifestée par la “Révolution chantante”, voire douce.

Le Festival Laulupidu se déroule tous les 5 ans. Le prochain devrait avoir lieu en juillet 2024. Pendant sa durée, il est inutile de chercher une chambre à Tallinn ou sa proximité. Tout est depuis longtemps réservé pour pas moins de 25 000 participants et 100 0000 spectateurs.

Chœur d’enfants de St. Pétersbourg

 

Pendant de nombreuses années, nos groupes ont eu le privilège de suivre des concerts de Noël de cette chorale exceptionnelle. Ces joyeuses manifestations avaient lieu dans l’une des plus belles salles de la capitale des tsars, nommée “Akademitcheskaya Kapella” (la Capella académique). Elle se trouve vis-à-vis de l’Ermitage et de la place du Palais magnifiquement illuminée pendant les fêtes hivernales. Beauté, espoir, émotion remplissaient nos cœurs lors de ces inoubliables soirées.

Voici l’invitation au concert solennel de ce chœur donné sur la nouvelle scène du Théâtre Mariinsky en 2014.

L’orchestre du théâtre est dirigé par le célèbre Valery Gergiev. Le chœur d’enfants de Saint-Pétersbourg est élargi avec de jeunes chanteurs d’autres villes de la Mère Russie pour créer un évènement de taille.

Concert de gala à l’Opéra national de Lettonie à Riga

 

Construit en 1863, le somptueux Opéra national de Lettonie a été entièrement rénové en 1995 et est depuis un symbole de renouveau chéri par les habitants de la capitale. Reconnu pour son excellente acoustique, la beauté de sa salle tapissée d’or et surtout pour la qualité de ses représentations, il a su attirer toute notre attention.

Au confluent des influences russes et allemandes, son programme est le reflet de la situation géographique et culturelle du pays.

Entrons-y et passons un bon moment avec ses talentueux artistes !

Violoniste Dalibor Karvay, perfectionniste du son

 

Il nous a conquis lors de son concert au Manoir de Markusovce, en Slovaquie orientale. Nous étions littéralement frappés par sa maîtrise de l’instrument et sa sensibilité artistique, et plus tard, quand nous l’avons suivi de plus près, aussi par sa modestie et ses qualités humaines.

Enfant prodige (*1985), il a remporté de nombreux concours internationaux destinés aux jeunes interprètes, tels que le Grand Prix Eurovision – Jeune Musicien de l’année en 2002, le Concours Tibor-Varga en 2003, ou le Concours David-Oistrack à Moscou en 2008.

Aujourd’hui, Dalibor Karvay appartient aux virtuoses les plus reconnus et nous vous recommandons de suivre sa carrière.

Casse-Noisette au Mariinsky

Vous le savez, Noël en Russie est célébré selon le calendrier julien, cela veut dire presque deux semaines après le nôtre. Les autochtones prétendent que la fête ne peut commencer qu’après avoir suivi, le plus souvent à la télévision, l’incontournable “Casse-Noisette”. Bien sûr, les habitants des grandes villes ont le privilège d’emmener leurs enfants ou petits-enfants au théâtre, si possible au plus réputé…

Mais grâce au miracle de l’internet, nous pourrons nous laisser émerveiller par ce chef-d’œuvre toute l’année : il suffit de presser sur un bouton et nous sommes parmi les spectateurs, dans la majestueuse salle du bâtiment historique du Théâtre Mariinsky.

Chut !… le spectacle commence !

La Belle au bois dormant au Bolchoï

 

Notre dernière suggestion vous invite au Grand Théâtre de Moscou, en russe au “Bolchoï”.

Certains de nos participants vont reconnaître dans le rôle de la princesse Aurore Olga Smirnova. C’est elle, cette jeune étoile, qui s’est produite en janvier 2020 au côté du célébrissime Evgeni Plushenko dans la version de “Casse-Noisette” mêlant ballet et patinage que nous avons eu le plaisir de voir à Saint-Pétersbourg.

Cette fois-ci, ne mélangeons pas les genres : nous sommes dans “la cathédrale” de la danse classique et rien n’y change!

Grand spectacle digne de la première scène.