Gérard Conus

Dobar den Angela et Émil,

Voyage,voyage: aller nos chemins jusque loin -vers nous- parce que là-bas, nous sommes des Bulgares.
Notre viatique, notre nécessaire de voyage, notre nécessité de voyager pour se trouver bien, enfin, au nom de l’Histoire.
Nous sommes de là-bas parce que nos pères étaient des sages, ou presque, de Sofia jusqu’à Varna. Ils nous ont fait l’histoire. Ils nous ont faits au nom de la rose, au nom des trésors exprimés partout.
Ils nous ont pétris, dessinés, sculptés…de là nous sommes beaux par eux.
Nous savons tout d’eux : par voyage, par guide, par explications, par passion.
Et le verbe d’elle -notre guide- nous fait cher.
Et nos compagnons aussi.

Blagodaria Estissimo et le meilleur pour vous Angela et Émil.

Elisabeth et Gérard Conus, 1678 Siviriez
La Bulgarie, royaume des roses, mai 2019